Bilan 2017, Perspectives 2018

ApophisEn ce premier janvier, le blog souffle pratiquement sa deuxième bougie (il a été mis en ligne le 5 janvier 2016), et il est temps de tirer un bilan de cette seconde saison de votre feuilleton bloguesque préféré. Je vais aussi en profiter, pour la troisième année consécutive, pour attribuer les « Prix Apophis » (façon, bien dans le ton humoristique et grandiloquent qui caractérise la prose publiée en ces lieux, de vous parler de mes coups de cœur de l’année), et pour vous donner un petit aperçu de mes projets pour le Culte pour sa troisième saison.

Mais d’abord, permettez-moi de vous souhaiter à toutes et à tous une bonne année 2018, ainsi que mes meilleurs vœux !

Statistiques *

* Buying new soul, Porcupine Tree, 2001.

Histoire de vous donner une idée de l’année hors-norme que vient de vivre le blog, voici quelques chiffres :

  • 5 janvier 2016 (fondation du blog) – 31 décembre 2016 : 26813 vues, 7323 visiteurs uniques.
  • 1er janvier 2017 – 31 décembre 2017 : 145311 vues, 34854 visiteurs uniques.
  • Totaux depuis la création du blog au moment où je rédige ces lignes : 172167 vues, 42197 visiteurs uniques.

Au vu de cette progression exceptionnelle (nombre de vues et de visiteurs multiplié par cinq en un an), je voudrais remercier chaleureusement toutes les personnes qui y ont contribué, que ce soit les abonnés, les lecteurs réguliers, occasionnels ou de passage, les professionnels qui ont fait le relais de mes critiques ou ont parlé de mon blog (des remerciements particulièrement appuyés étant destinés à l’Atalante, au Belial’ et à Pierre-Paul Durastanti), ainsi que les autres blogueurs ou critiques qui ont, eux aussi, parlé du Culte (avec une gratitude toute particulière pour -liste évidemment non-exhaustive- Lutin, l’Ours inculte, Renaud, Dionysos et Boudicca, ainsi que Lianne, Bouch’ et le Tanuki).

Passons maintenant aux statistiques de ce qui a été publié sur le blog en 2017 :

  • Critiques de romans (comprend les anthologies et les recueils de nouvelles) : 49.
  • Critiques de romans en anglais (idem) : 25.
  • Critiques de Novellas / romans courts : 6.
  • Critiques de Novellas / romans courts en anglais : 5.
  • Critiques de nouvelles : 3.
  • Critiques de nouvelles en anglais : 8.
  • Articles de fond : 15.
  • Mini-critiques (l’œil d’Apophis) : 8 (3 romans par article, soit 24 mini-critiques).
  • Critiques diverses : 1 (essai en rapport avec la SFFF).
  • Articles divers (vie du blog, etc) : 9.

Je ne me suis pas amusé à compter le nombre de pages que ça représente, mais à 100 pages lues par jour quasiment 365 jours par an, je vous laisse faire le compte…

Par rapport à l’année dernière, si le nombre de romans (VF + VO) est en recul (74 contre 89), en revanche le nombre total de novellas (VF + VO) a quasiment doublé (11 contre 6 en 2016), celui de nouvelles a presque triplé (11 contre 3), et celui d’articles de fond a explosé (15 contre 4). En comptant toutes les catégories de critiques, j’arrive au chiffre de 92, ce qui est proche de l’objectif informel d’une centaine par an que je me fixe plus ou moins. Et si j’ajoute les mini-critiques de l’œil d’Apophis, j’arrive à 116 recensions de longueurs diverses.

Le top 3 des articles les plus consultés en 2017 s’établit de la façon suivante : loin devant, Le problème à trois corps de Liu Cixin, puis, dans un mouchoir de poche, Existence de David Brin puis Luna de Ian McDonald. Depuis la création du blog, les articles les plus lus sont également le livre de Liu Cixin, suivi d’assez loin par Latium-1 de Romain Lucazeau, lui-même suivi d’assez loin par Existence.

Côté commentateurs, Lutin est encore sur la plus haute marche du podium (et je pense que je suis loin d’être le seul blog à être dans ce cas 😀  ), suivie par Renaud, puis Aelinel, Dionysos et l’Ours inculte.

Côté blogs m’envoyant le plus de visiteurs (et que je remercie évidemment chaleureusement), c’est Lutin qui décroche la médaille d’or en 2017, tandis que le reste du podium se partage entre l’Ours inculte et Bouch’. Le palmarès est le même si je prends les statistiques depuis la création du blog. Vous pouvez trouver leur adresse, si vous souhaitez les visiter (ainsi que ceux de la catégorie suivante), dans le blogroll du Culte, dans la barre à la gauche de votre écran.

Côté blogs auxquels, d’après les statistiques dont je dispose, j’envoie, moi, le plus de visiteurs, que ce soit en 2017 ou depuis la création du blog, on trouve en premier lieu Lutin, suivi par l’ours inculte et Lorhkan.

Prix Apophis 2017 *

* Cult of personality, Living Colour, 1988.

Lorsque j’ai créé ce blog, le 5 janvier 2016, il m’a paru intéressant, pour donner un aperçu à mes lecteurs de ce que j’appréciais ou pas (et donc leur permettre de voir s’ils étaient sur la même longueur d’onde que moi), de faire un top / flop de mes lectures 2015. Et comme je ne m’estime pas moins légitime, dans mon outrecuidance, que Elbakin ou le Cafard Cosmique pour attribuer des prix, j’ai donc créé le « Prix Apophis ». Pour la seconde édition, j’ai décidé de laisser tomber les flops (pas parce que je suis soudain devenu moins critique ou plus adulte, mais parce que je n’avais pas envie de faire de la publicité, même négative, pour des livres médiocres : le credo du Culte, c’est de vous diriger vers le meilleur, pas le pire), et je vais faire de même cette année. Même si je suis certain que les habitués sauront trouver le Flop Apophis 2017 sans trop de peine.

Voici donc les prix Apophis 2017, avec quelques nouveautés, comme la distinction entre lectures 2017 (livres sortis avant cette date) et sorties 2017 :  quel éditeur aura l’audace de faire péter un bon gros PRIX APOPHIS 2017 sur un bandeau rouge ? (note : si une catégorie est absente -par exemple SF française-, c’est que le prix n’est pas attribué, la plupart du temps en raison de l’absence de lectures dans le genre concerné).

  • Prix Apophis SF 2017 : Luna, par Ian McDonald (Denoël / Lunes d’encre). Ils auraient pu gagner : La forêt sombre, par Liu Cixin (Actes Sud / Exofictions), La cinquième saison, par N.K. Jemisin (J’ai Lu / Nouveaux Millénaires), Aux comptoirs du cosmos, par Poul Anderson (Le Belial’), L’artefact, par Jamie Sawyer (L’Atalante).
  • Prix Apophis Fantasy 2017 : Zothique, par Clark Ashton Smith (Mnemos). Ils auraient pu gagner : Kings of the wyld, par Nicholas Eames, Skullsworn, par Brian Staveley, Blackwing, par Ed McDonald, Soul of the world, par David Mealing, Le sang du dragon, par Anthony Ryan (Bragelonne).
  • Prix Apophis Fantasy 2017, lecture en 2017, roman sorti avant 2017 : The traitor Baru Cormorant, par Seth Dickinson. Ils auraient pu gagner : Three parts dead, par Max Gladstone, Le nom du vent, par Patrick Rothfuss (Bragelonne), La promesse du sang, par Brian McClellan.
  • Prix Apophis Fantasy française 2017 : Nadejda, par Olivier Boile (Nestiveqnen).
  • Prix Apophis Fantastique 2017 : La bibliothèque de Mount Char, par Scott Hawkins (Denoël / Lunes d’encre). Lu en anglais.
  • Prix Apophis de l’Uchronie 2017 : Mes vrais enfants, par Jo Walton (Denoël / Lunes d’encre).
  • Prix Apophis de la couverture de l’année : Marc Simonetti et Bragelonne pour Le sang sur le sable de Bradley P. Beaulieu.
  • Prix Apophis de l’éditeur de l’année : l’Atalante, parce que c’est la seule maison d’édition en France à proposer un éventail complet d’atmosphères en matière de SF et Fantasy, de la « feel good » et de l’humoristique à la militaire. Et c’est sur ce dernier point que je veux insister : l’éditeur Nantais est le seul, avec Bragelonne dans une bien moindre mesure, à proposer au lecteur non-anglophone de la SF militaire pas forcément violemment antimilitariste, lui laissant ainsi le choix de lire ce qu’il veut et pas ce qu’on lui impose. Et merci pour une année exceptionnellement riche en terme de cycles de SF militaire, qu’ils soient nouveaux (De haut bord, Lazare en guerre) ou anciens (édition poche made in L’Atalante d’Honor Harrington) ! Ils auraient pu gagner : le Belial’ (pour la qualité de la parution moyenne et son soutien du format court), Denoël / Lunes d’encre (pour une année exceptionnelle en terme de parutions de grande envergure).

Bilan des projections et évolutions sur 2017

La première grosse évolution du blog en 2017 est dans la ligne éditoriale : j’ai décidé de bannir au maximum tout ce qui n’était ni une critique, ni un article de fond. Donc plus de tags, d’awards, etc, y compris mon propre auto-challenge Apophien. La seconde modification est esthétique et fonctionnelle : changement de thème (payant), achat d’un nom de domaine autre qu’en wordpress.com, suppression des pubs, extension de la capacité de stockage du blog.

Les enseignements du sondage annuel ont été tirés, et comme en 2016, ils restent de ne rien changer au fond, à part une part un peu plus importante des genres peu couverts sur le Culte : Fantastique, Uchronie, Steampunk, etc. J’annonce d’ailleurs d’ores et déjà que le sondage ne sera probablement pas renouvelé en 2018.

Comme annoncé, les lectures en anglais ont augmenté : j’avais annoncé un objectif de 12 livres pour 2017, et j’ai finalement lu 25 romans, 5 novellas et 8 nouvelles dans la langue de Shakespeare. L’objectif, pour 2018, est d’atteindre une part de lectures en VO d’environ 40 %, avec des pics occasionnels à 50.

La série d’articles Comprendre les littératures de l’imaginaire a été menée à son terme (même s’il y aura des mises à jour ou quelques articles complémentaires, notamment sur des sous-genres exotiques). C’était le « grand projet » du blog pour 2016 et 2017, et un autre va prendre sa place en 2018+ (voir « Projets  pour 2018 »).

Les cycles de lecture (vampirique, SF biologique, guerre de demain) continueront en 2018, même si, comme en 2017, ils ne constituent pas, pour l’instant, une priorité.

Comme annoncé fin 2016 et réalisé en 2017, les sous-genres que j’estime être au cœur de ce blog (SF militaire, Hard SF, Heroic Fantasy et Sword & Sorcery, Dark Fantasy, Flintlock & Gunpowder Fantasy, Fantasy militaire, Biopunk, etc) vont continuer à monter en puissance. Vous aurez droit à au moins un roman relevant d’au minimum l’un d’entre eux chaque mois en 2018.

Les A-Files (je rappelle d’ailleurs que l’épisode 5 sur les arches spatiales est sorti) et l’œil d’Apophis (hop) vont continuer en 2018. Toute la question est de savoir à quelle fréquence. Il est possible que ni l’un ni l’autre ne voient systématiquement un article mensuel, comme cela a été le cas jusqu’ici. Même si j’aimerais vraiment essayer de proposer 12 épisodes des A-Files par an, tant leur rédaction m’intéresse.

Le seul point noir entre mes projections pour 2017 et ce qui s’est réellement produit reste les mois thématiques, mis en place cette année : j’avais prévu que chacun d’entre eux compte 3-4 livres, et qu’il y en ait six sur douze, mais la concentration en nouveautés intéressantes, ainsi que l’énorme montée en puissance de la lecture en VO chez moi, on fait que ces objectifs n’ont pas été tenus. Le concept n’est pas abandonné, et si le nombre de nouveautés (qui restent la priorité) le permet, certains mois thématiques seront mis en place, mais plus selon les opportunités que selon un plan pré-établi. J’ai juste prévu un « mois Aztèque » en mai, auquel j’aimerais bien me tenir.

Projets pour 2018

J’avais l’intention de poursuivre le cycle Malazéen en VO à partir du tome 3, mais vu qu’une VF est à nouveau dans les tuyaux, je vais plutôt attendre celui traduit par les éditions Leha. Ce sera donc en 2019, vu que j’ai déjà lu les tomes 1 et 2 dans d’autres éditions françaises.

Je vais essayer de finir d’autres cycles qui traînent depuis trop longtemps à mon goût, dont ceux d’Honor Harrington (principal + dérivés), de Téméraire et de la Compagnie noire (pour lequel il ne me reste que le dernier tome à lire).

2018 sera, sur Le Culte d’Apophis, une année Joe Abercrombie, avec un grand nombre de critiques à la clef. C’est un concept que j’aimerais bien adopter pour chaque année ultérieure, même si les programmes 2019+ sont encore très spéculatifs. Si possible, je verrais bien 2019 comme une année David Gemmell, tiens…

Maintenant que le grand projet « taxonomie de la SFFF » a été mené à terme, je vais en attaquer un autre, à savoir un « guide de lecture de la SFFF« . C’est un projet pour 2018+, c’est-à-dire que je ne compte pas le terminer dans l’année qui vient. A mon avis, il y a de quoi m’occuper plusieurs années, si je le fais avec le niveau de détails et de minutie que j’envisage. Le but, en effet, n’est certainement pas de vous balancer une vague liste de bouquins correspondant à mes goûts, mais un vrai guide tenant compte de votre degré de connaissance de la SFFF, de vos goûts, des livres faisant consensus en tant que références, etc. Il ne faut donc pas vous attendre à un article par mois dès celui de janvier. A priori, je dirais qu’un article préliminaire expliquant le concept et la méthode paraîtra en février, puis que le guide lui-même ne commencera à paraître (sous-genre par sous-genre, peut-être groupés par 2-3) qu’à partir de juillet.

61 réflexions sur “Bilan 2017, Perspectives 2018

  1. Quelle énergie, quelle détermination, quelle mégalomanie (au second degré) et que de travail, même quand il s’agit d’une passion ! Ce sont les premières résolutions sur l’année 2018 que je viens de lire, et sans doute les plus motivantes !

    Aimé par 1 personne

  2. C’est la première fois que je commente alors même que je lis avec intérêt tes articles depuis quelques mois😉

    Tout d’abord je te souhaite une excellente année 2018 et le programme que tu as prévu est alléchant !

    Je retrouve avec plaisir les livres que j’avais également découvert sur ton blog parmi les gagnants (Luna, Le nom du vent…)

    J’en profite donc pour te remercier pour la qualité de tes critiques qui me font quasiment systématiquement gonfler ma wish liste Amazon..

    En espérant aussi que tu avances rapidement pour ton guide de lecture SFFF!

    Aimé par 1 personne

  3. Un beau bilan pour 2017 et un projet très intéressant à commencer en 2018 !
    Perso, je passe de temps en temps sur ton blog qui m’impressionne vraiment par son coté presque professionnel et j’ai beaucoup apprécié tes articles de fond sur la SFFF.
    Je te souhaite une très bonne année 2018.

    Aimé par 1 personne

  4. Bonne année Apophis !
    Je suis très intéressé par la suite des A-Files et par ton projet de guide de lecture par sous-genres. Et cette année, je vais tâcher de lire petit à petit les vieux articles datant d’avant que je connaisse ton blog, je suis sûr qu’il y a plein de chouettes livres à découvrir 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Un beau bilan et de beaux projets pour la suite ! C’est toujours un plaisir de lire tes articles 🙂 (il me semble que Lutin doit être dans le top par chez nous aussi ^^)

    Aimé par 2 personnes

  6. Bilan très impressionnant ! Et quelle bonne idée, ces Prix Apophis ! 🙂 Je ne connais ton blog que depuis peu de temps mais je continuerai à le suivre avec un grand intérêt, même si je me sens toute petite par rapport à ton niveau en SF et Fantasy (en Fantastique, ça va, je suis déjà plus sûre de moi). D’où mon impatience au sujet de ton « guide de lecture SFFF » ! Je me dis que cela va me permettre d’y aller progressivement et de savoir ce qui est pour moi ou pas encore. Bonne année et à bientôt !

    Aimé par 1 personne

  7. Mais heu…. Je ne fais pas exprès!!!
    Cela me semble naturel de laisser un petit mot pour le rédacteur de l’article, le temps qu’il a pris m’a fait plaisir, ou j’ai repéré un livre, ou je l’ai lu et j’ai mon grain de sable à y ajouter. Bref, je crois que c’est important. 5tu es également le blogueurs qui m’envoit le plus de flux 🙂 ).
    Autrement, ce sont des chiffres qui reflètent la qualité de ton blog et j’en suis vraiment heureuse. J’ai hâte de découvrir ton gros projet, je sens que nous allons nous régaler.
    Je suis sur ta longueur d’onde sur les prix même si j’ai quelques légères différences. Seul Mes Vrais enfants ne m’ont pas entièrement convaincues.
    Bonne Année 2018, je sens que l’on va se régaler! 🙂

    Aimé par 2 personnes

  8. Quelle rigueur et les projets sont fous ! Belle énergie que l’on retrouve dans tes chroniques. J’avoue, je ne les lis pas toutes mais bravo pour le boulot abattu.

    J’ai trouvé la phrase : le Belial’ (pour la qualité de la parution moyenne et son soutien du format court) assez ambigu ! Mais c’est juste pour chercher la petite bête… lol

    Bonne continuation…

    Aimé par 1 personne

    • Merci Yogo !

      Cette phrase signifie que de mon point de vue, le niveau du livre lambda publié par le Belial’ est élevé, et que je ne constate pas les violents écarts de qualité entre la publication Y et Z que je peux voir ailleurs. Pratiquement chaque maison ou collection publiera, au moins une fois dans l’année, quelque chose d’intéressant, mais chez le Belial’, pour moi chaque publication l’est. Pour le reste, j’apprécie le soutien apporté par le Belial’ au format court, à savoir les novellas et recueils de nouvelles, par opposition au format long des romans. C’est une longueur de texte peu appréciée et mise en avant ou en valeur dans l’Hexagone, alors que je l’apprécie, pour ma part, beaucoup. Voilà, j’espère que c’est plus clair ^^

      J'aime

      • J’avais compris à la seconde lecture (et parce que je connais et apprécie le bélial !) mais la qualité de la parution moyenne pouvant être compris par une qualité moyenne des parutions avec quelques éclats 😉

        Bref, plus j’écris moins je me comprends, merci pour les éclaircissements ! lol

        Aimé par 1 personne

  9. Et donc ça se passe comment pour récupérer le trophée ? Parce que j’imagine que ta légendaire mégalomanie t’aura fait prévoir quelque chose comme une statuette du dieu Apophis en or massif et incrustée de pierres précieuses pour chacun des auteurs, éditeurs et illustrateurs récompensés par un Prix… Non ? Tant pis, on se contentera de ton estime, ce qui est déjà beaucoup !

    Meilleurs vœux pour cette nouvelle année, qui sera, n’en doutons pas, pleine de belles lectures…

    Aimé par 1 personne

  10. Meilleurs vœux de continuation pour Toi et ce blog dont le niveau d’exigence sans complaisance me ravit (je ne dois pas être le seul visiblement) soigneux argumentaires, érudition et humour piquant composent un tableau critique d’une grande richesse. Impossible de suivre,en ce qui me concerne, mais tes conseils de lecture de rattrapage suffisent majoritairement à me combler. Au plaisir de te suivre.

    Aimé par 1 personne

  11. Ouah! Tes statistiques sont édifiantes! Je suis super contente pour toi car ton blog le mérite amplement (et toi aussi par la même occasion! ;-). Je suis contente de faire partie des plus bavardes! Sinon, je ne peux qu’approuver 2019, Année David Gemmell! J’ai découvert cet auteur l’année dernière et j’ai été sous le charme! Ce sera en VO ou en VF?

    Aimé par 1 personne

    • Merci. J’espère juste que ce n’est pas une bulle qui va se dégonfler. A moi de faire en sorte que ça n’arrive pas.

      Je suis content aussi que tu n’hésites pas à t’exprimer en ces lieux, le contraire m’aurait peiné.

      Ce sera en VF.

      Aimé par 1 personne

  12. Je suis impatient de lire tes articles de ton projet pour 2018+. Si ils sont de la même qualité (ceux que je ne doute pas) que ceux sur la taxonomie, je vais me régaler.
    Et je constate avec joie que tu mets toutes ces infos de grande qualité gratuitement sur le net, alors que cela doit demander un travail de recherche assez conséquent. Ce qui est assez rare pour le souligner.
    Alors Merci pour le travail effectué et celui à venir.
    Longue vie au Culte d’Apophis.

    Aimé par 1 personne

  13. Très bonne année 2018 Apophis. Bravo pour cette année 2017, j’avoue que je suivrai ton idée de Guide pour voir ce qui va en ressortir. De mon côté j’ai un peu de mal justement avec ces « guides » qui ne sont finalement que des informations à un instant T et qui me correspondent rarement.

    Plein de bonnes choses pour cette nouvelle année

    Aimé par 1 personne

  14. Sacré bilan ! Je ne commente pas toujours, mais je passe régulièrement (et je suis toujours hyper impressionnée par la précision de tes articles^^). Comme je le suis pas ta capacité de projection et d’organisation !
    Belle année !

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup, et excellente année également 🙂
      (j’en profite pour dire que je suis impressionné par la qualité des newsletters des pipelettes, clairement il y a du boulot et de la recherche derrière, c’est vraiment très, très bien fait).

      J'aime

  15. Très bonne année à toi Apophis ! Mes meilleurs voeux pour toi et pour ton excellent blog !

    J’aime beaucoup l’idée d’un guide de lecture ; j’ai caressé cette idée avant de l’abandonner : il me reste tant à découvrir que je suis bien mal placé pour entreprendre une telle tâche ! Toi, tu as l’air d’avoir 10 ou 15 ans d’avance sur moi (je ne lis de la SF de façon régulière que depuis cinq ou six ans).

    J’ai trouvé ce petit guide en anglais, j’ignore si tu connais : http://www.unboundworlds.com/2017/02/so-you-want-to-read-guide-to-sci-fi-and-fantasy-sub-genres/

    Tu relèveras qu’il y a deux parties pour la SF militaire ; je soupçonne un penchant des auteurs du blog pour ce sous-genre ! Cela me rappelle quelqu’un. Je suis curieux de découvrir tes recommandations !

    A très vite !

    Aimé par 1 personne

    • Merci, meilleurs vœux également !

      Non, je ne connaissais pas ce guide. Il est bien fait, mais pour tout dire, j’ai l’intention de faire beaucoup plus détaillé, en découpant les exemples donnés dans chaque sous-genre en niveaux de lecture, par exemple (complet débutant, amateur, etc).

      Il faut faire au moins deux parties, voire même quatre, pour la SF militaire : antimilitariste / standard et espace / sol.

      J'aime

  16. Je te souhaite une très bonne année!
    C’est toujours avec grand plaisir que je viens découvrir tes pavés 😉 Même si tous les titres ne me parlent pas (j’attends du coup avec très grande impatience ton guide de lecture de la SFFF!), tes articles sont toujours bien argumentés et permettent de venir piocher des idées pour d’autres lecteurs 🙂

    (Comme toi, gros coup de coeur pour l’Atalante que je redécouvre depuis leur rééditions de Kay)

    Aimé par 1 personne

  17. Bonne année à toi aussi Apophis ! Tous ces prix me donnent le vertige 🙂

    Je vois que tu vas t’attarder sur Joe Abercrombie, j’ai quelques lectures prévus le concernant, moi aussi.

    Longue vie à ton blog qui est excellent, tant sur la forme que sur le fond.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.