Le jardin quantique – Derek Künsken

Braquer… le Temps !

Le 2 mars 2022 sortira chez Albin Michel Imaginaire Le jardin quantique de Derek Künsken, suite de l’excellent Le magicien quantique et deuxième tome du cycle The quantum evolution (pour l’anecdote, au tout début, The quantum magician était présenté comme un stand-alone  😀 ). Le tome 3, The quantum war, a été publié (en anglais) le 12 octobre 2021, et l’auteur a indiqué que le quatrième et dernier, The quantum temple, paraîtra en 2024. Sachez par ailleurs qu’il a aussi précisé que la suite du magistral The house of Styx, sans conteste possible le meilleur Planet Opera vénusien jamais écrit, sortira fin 2023, s’appellera The house of saints et conclura le cycle Venus Ascendant, situé dans le même univers que Le magicien quantique. Tant que j’y suis, j’en profite pour rappeler l’existence de la novelette Pollen from a future harvest, qui prend place dans le même lieu où se déroule une bonne partie du Jardin quantique et explique une partie des événements du début du Magicien quantique.

J’ai, pour ma part, lu Le jardin quantique en VO, à sa sortie en octobre 2019, et j’ai trouvé qu’il s’agissait d’une digne suite du Magicien quantique, bien que dans un genre légèrement différent. Si on garde une partie des personnages du premier tome, le scénario n’est pas le même, et le ton est plus grave (même si l’humour reste présent). L’aspect Hard SF et le sense of wonder étaient déjà solides dans The quantum magician, et ils ne font que se renforcer dans son successeur, qui propose quelques très beaux moments dans ce domaine. Mais surtout, le worldbuilding et la psychologie de certains personnages secondaires s’étoffent de façon significative. Celles et ceux d’entre vous qui voudront en savoir plus peuvent se référer à ma critique complète de la VO.

Un dernier mot : Le magicien quantique, sorti en 2020 un peu avant le premier confinement, n’a pas eu, de ce fait, la carrière qu’il aurait dû avoir, comme un certain nombre d’autres livres pourtant fort enthousiasmants (je pense à Olangar – Une cité en flammes de Clément Bouhélier, par exemple). Ce qui fait que si ce tome 2 ne marche pas, la traduction des deux suivants ou de House of Styx devient de plus en plus hypothétique. Bref, si ce cycle vous intéresse, ne temporisez pas, et il sera probablement sauvé comme l’a été celui d’Andrea Cort écrit par Adam-Troy Castro (même si ce dernier peut également remercier les excellents résultats d’un certain monsieur Lucazeau). Après, je ne suis pas un prescripteur d’opinion, vous faites ce que vous voulez de votre argent (et je n’ai pas d’actions chez AMI non plus  😀 ).

***

Retour à la page d’accueil

16 réflexions sur “Le jardin quantique – Derek Künsken

  1. J’ai lu avec grand plaisir le Magicien Quantique grâce à la critique du Culte.
    Cette suite sort le 2 mars, comme une coïncidence c’est mon anniv’. Je l’attends avec impatience, surtout après avoir relu ta critique.
    Enfin, j’ai découvert récemment Andrea Cort dans une nouvelle gratuite, et donc les romans sont dans ma Pile à acheter, dès que j’aurais réduit ma PAL…
    C’est là le soucis avec les liseuses et les opérations spéciales, on achète plus que ce qu’on est capable de lire.

    J’aime

  2. Bonjour.
    J’ai beaucoup aimé votre critique. j’avoue elle rejoint ma propre analyse donc je ne peux qu’aimer :). Mais j’aime surtout avoir des avis divergents, cela permet d’évoluer. Sur un tout autre sujet, je voudrais savoir si vous avez lu en SF le livre de Georges RR Martin qui s’appelle « Le voyage de Haviland Tuf ». Je serais très intéressée de connaître votre avis sur ce livre plein d’humour et de clins d’oeil. Pour moi perso un superbe roman décalqué.

    J’aime

    • Bonjour, non, je ne l’ai pas lu. Cela fait d’ailleurs des années que je me fais la réflexion qu’il faudrait que je mette en avant sur ce blog la partie SF de l’œuvre de Martin, qui a été complètement occultée par le Trône de fer, alors que c’était un auteur respecté bien avant qu’il ne commence à l’écrire (et donc bien avant la série télévisée).

      J’aime

  3. Bonjour, j’avais adoré Le Magicien Quantique, j’avais également salivé à la lecture de ta critique du présent second opus en VO et suis ravi de la sortie VF, j’espère que comme pour la sauvegarde du soldat Castro, à laquelle j’ai modestement contribué, avec délectation j’avoue,il y aura adhésion et la perspective de la traduction de la suite.

    J’aime

  4. J’avoue que j’hésite. Le tome 1 ne m’avait pas déplu, au contraire, mais j’en attendais beaucoup. Ce n’est pas la Hard-sf en cause, ni le sens of wonder, mais l’intrigue en elle-même ne m’a pas captivée comme je l’espérais.
    Alors, j’hésite malgré ta super critique.

    Aimé par 1 personne

  5. Ping : Le Jardin quantique [Le Cycle de l’évolution quantique. 2], Derek KÜNSKEN – Le nocher des livres

  6. Je l’ai terminé il y a deux jours et j’ai été emballé. C’est bien simple, je l’ai même préféré au Magicien Quantique ! Dans un registre beaucoup plus sombre que le premier roman, Derek Künsken déroule toujours aussi habilement son intrigue dans un univers hard SF accessible à tous.
    Mais cette fois ci je trouve la psychologie des personnages bien plus travaillée avec des révélations/manipulations et des dilemmes moraux qui font tout le sel de cette suite.
    Et mention spéciale pour les plantes conscientes à cheval sur deux lignes temporelles.
    L’idée est géniale et promet beaucoup pour la suite même si, hélas, Gilles Dumay semble guère optimiste quant à sa traduction.

    J’aime

  7. Le premier m’avait vraiment emballé, cette suite, un poil (assez gros quand même) moins.

    Ambiance différente, dans la trame principale on suit beaucoup plus Iekanjika que Belisarius, j’ai trouvé ce personnage moins intéressant, son développement est très sérieux, alors qu’avec Belisarius, ça partait dans tous les sens !
    La présence de Stills rattrape un peu le côté fun/action, même si on ne le voit pas trop (mais difficile de faire plus).

    Si suite il y a, pas 100% d’être au rendez-vous.

    J’aime

    • Giles Dumay n’est pas franchement optimiste sur la probabilité que la suite soit traduite, non pas parce que le tome 2 serait mal reçu par le public (d’après ce que les gens me rapportent, ils sont nombreux à l’avoir encore plus apprécié que son prédécesseur), mais du fait du contexte économique très particulier en 2022 pour les éditeurs (année électorale + pénurie de papier + effet de la guerre en Ukraine + fin de l’effet déconfinement). Il s’est exprimé sur le sujet (ainsi qu’Olivier Girard) sur le forum du Bélial’. Mais de toute façon, j’en reparlerai dans l’Apophis Box d’avril.

      J’aime

  8. Ping : Apophis Box – Avril 2022 | Le culte d'Apophis

  9. Ping : Le jardin quantique de Derek Kunsken – Au pays des cave trolls

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s