La ville dans le ciel – Chris Brookmyre

Un mélange de polar et de SF extrêmement convaincant

Le 15 septembre 2021, paraîtra dans la collection Lunes d’encre des éditions Denoël (qui ont eu l’amabilité de citer votre serviteur sur la quatrième de couverture, ce dont je les remercie) un roman appelé La ville dans le ciel, par Chris Brookmyre. Un nom qui, convenons-en, ne dira sans doute rien à la majorité des lectrices et des lecteurs de SF, mais qui, pourtant, est très loin d’être inconnu : Christopher Brookmyre est un écrivain écossais (et vous verrez que la précision n’est pas anecdotique) de polars et de thrillers, qui a, excusez du peu, publié une trentaine de romans et vendu, rien qu’au Royaume-Uni, un million d’exemplaires de son cycle Jack Parlabane. Depuis quelques années, il s’essaye au mélange des genres, un précédent livre (Bedlam) ayant même été apprécié, en son temps, par feu Iain Banks en personne. Aussi, quand, fin 2017, est sorti (en VO) son nouveau roman, Places in the darkness, une SF fortement teintée de polar noir (ou peut-être l’inverse, vu que Brookmyre est auteur de crime fiction avant tout), je me suis empressé de le lire. Et bien m’en a pris, car l’ouvrage s’est révélé extrêmement convaincant, et ce sur tous les plans (le fin connaisseur de SF s’apercevra que la thématique centrale a déjà été traitée par d’autres, mais même sur le strict plan science-fictif, l’écossais ne fait finalement pas beaucoup moins bien que ses devanciers, qu’il dépasse de toute façon largement sur ceux de l’intrigue ou des personnages).

Très sincèrement, j’avais abandonné l’idée de voir ce livre traduit un jour. Aussi, quelle n’a pas été ma surprise de voir surgir le patronyme de Brookmyre dans la liste des romans à paraître en français ! Comme me l’a expliqué le (très) sympathique camarade Godbillon, directeur de collection de Lunes d’encre (et Folio SF), il serait disponible depuis l’année dernière, déjà, si ce satané Covid ne s’en était pas mêlé. Vu que la rentrée littéraire 2021 est exceptionnellement chargée, je ne voudrais surtout pas que vous ratiez cette sortie, et attire donc votre attention dessus. Celles et ceux d’entre vous qui voudront en savoir plus sur La ville dans le ciel pourront se reporter à ma critique détaillée de la VO, ou au résumé qui suit (en partie repris sur la quatrième de couverture) : rédigé par un des maîtres du roman noir écossais (le fameux mouvement Tartan Noir), ce mélange de polar / SF / techno-thriller se révèle extrêmement convaincant, même si, sur le strict plan science-fictif, ce n’est pas tout à fait de l’inédit. L’intrigue est très solide (tout comme le contexte) et menée avec une grande habileté, les deux protagonistes féminins se révèlent très intéressants, l’aspect presque hard-SF franchement crédible et le côté polar (évidemment, vu le calibre de l’auteur) un sans-faute. Bref, j’ai passé un vrai bon moment avec La ville dans le ciel, et je relirai d’autres titres SF de Chris Brookmyre (Bedlam, par exemple) sans souci.

***

Retour à la page d’accueil

20 réflexions sur “La ville dans le ciel – Chris Brookmyre

  1. Heureusement que notre Apophis est là pour mettre en avant des titres qui passent sous les radars. Je l’ajoute à ma liste d’achat pour la rentrée.
    Par contre, je trouve la couverture française très… étrange par rapport à la couverture VO.

    Aimé par 1 personne

    • Je pense qu’elle est plus calibrée en fonction des lectrices et lecteurs de polar que du lectorat SF. Ce qui est sans doute pertinent, vu qu’il y a beaucoup plus de gens qui lisent du Hardboiled et des techno-thrillers que de la SF.

      J'aime

  2. Bon, je crois que je peux pas m’en passer : j’aime beaucoup les bons polars, et il est désormais rare de lire quelque chose d’original. Le manque d’originalité me g^ne bien moins dans un contexte SF, car il peut-être compenser par cet aspect …
    Merci Maître Apolicestic!

    Aimé par 1 personne

  3. Ma PAL ne s’arrêtera jamais avec tes articles et tes excellents conseils. Mais je ne vais pas m’en plaindre ! Ce roman-là m’intrigue bien, d’autant que je n’ai jamais trop lu ce mélange de polar et de SF, ça me fera un style à découvrir ! Encore un article superbement rédigé qui donne clairement envie et qui annonce à quoi s’attendre, tant dans la critique VF que VO.
    (Et quand j’aurai Vision aveugle entre les mains, sans faute, tu auras un commentaire de ma part… je l’attends avec grande impatience, il est dans les prioritaires !)

    Aimé par 1 personne

    • Il faut dire que la densité des sorties est si phénoménale que j’ai l’impression qu’un nombre conséquent de livres, pourtant de très bonne facture, vont, malheureusement, passer plus ou moins inaperçus…

      J'aime

  4. Ping : Récursion – Blake Crouch | Le culte d'Apophis

  5. Ping : Elder race – Adrian Tchaikovsky | Le culte d'Apophis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s