Bilan 2019 – L’ascension de Skywal… de l’Apophisme !

Chaos_Inside_V2En ce premier janvier 2020, il est temps de tirer un bilan de l’année écoulée et de donner un aperçu de ce que celle à venir vous réserve sur le Culte. Mais d’abord, permettez-moi de vous souhaiter à toutes et à tous une bonne année, ainsi que mes meilleurs vœux !

Si vous me suivez depuis un moment, vous connaissez ma manière de procéder, et donc après un point statistique, je vais revenir sur ce qui était supposé arriver sur le blog en 2019 et sur ce qui s’est effectivement passé (ou pas), avant de conclure en vous donnant un aperçu de mes projets et de mes objectifs pour 2020. Je signale que les prix Apophis (mon palmarès des meilleures lectures de l’année) sont désormais présentés dans un article séparé et plus dans ce bilan annuel.

Rising up, i’m rising up *

* Ascension, Arena, 2003.

En 2018, le Culte a généré plus d’un quart de million de vues en douze mois ; en 2019, le blog a fait, aussi incroyable que cela puisse paraître alors qu’il n’existe que depuis quatre ans à peine, encore mieux. Histoire de remettre les choses en perspective, voici le détail de ses statistiques depuis sa création :

  • 5 janvier 2016 (fondation du blog) – 31 décembre 2016 : 26 813 vues, 7323 visiteurs uniques.
  • 1er janvier 2017 – 31 décembre 2017 : 145 311 vues, 34 854 visiteurs uniques ; total depuis la création du blog : 172 124 vues, 42 177 visiteurs uniques.
  • 1er janvier 2018 – 31 décembre 2018 : 261 453 vues, 55 389 visiteurs uniques ; total depuis la création du blog : 433 577 vues, 97 566 visiteurs uniques.
  • 1er janvier 2019 – 31 décembre 2019 : 333 080 vues, 87 608 visiteurs uniques ; total depuis la création du blog : 766 657 vues, 185 174 visiteurs uniques.

stats_2019

On constate donc que avec ces 333 080 vues et 87 608 visiteurs uniques, la fréquentation du Culte a progressé de 27% en terme de vues et de… 57% en terme de nombre de visiteurs uniques en 2019 par rapport à 2018 (vous noterez aussi qu’en nombre de visiteurs uniques, à peu de choses près, 2019 = 2018 + 2017, et qu’en nombre de vues, on frôle le chiffre faramineux de 600 000 vues cumulées sur les deux dernières années). Une croissance à deux chiffres est déjà impressionnante en valeur relative, mais elle le devient encore plus quand on prend en compte le fait que cette progression s’est faite sur la base déjà extrêmement élevée (et, de fait, très difficile à améliorer) de 261 453 vues et 55 389 visiteurs uniques en 2018. Et la progression est également sidérante quand on parle de sa valeur absolue et non pas relative : cela représente environ 71 000 vues et 32 000 visiteurs au-delà du score de 2018, qui a donc été non seulement égalé, mais largement dépassé. Histoire de vous donner un point de comparaison, 71 000 vues est la fréquentation annuelle totale d’un gros blog SFF (en 2018, parmi ceux communiquant sur leur fréquentation, seuls trois dépassaient 70 000 vues par an, en plus du mien, à ma connaissance).

En terme de fréquentation, mon seul objectif a, jusque là, été de faire aussi bien que l’année précédente. En 2017, 2018 et 2019, il a été largement rempli. En 2020, cela va être plus compliqué. Pour refaire (au moins) un tiers de million de vues, il faudrait maintenir une moyenne de 27 750 vues mensuelles (donc faire chaque mois ce que fait un blog SFF standard… en un an). Cela n’est pas à proprement parler impossible : après tout, j’ai bien réussi à faire ce tiers de million de vues en 2019, non ? Mais cela va rester compliqué, pour la raison suivante : de 2016 à 2018 inclus, la progression de la fréquentation du Culte a été en grande partie constante, alors qu’en 2019, le nombre mensuel de vues a été bien plus chaotique. Le meilleur mois (de l’année et de toute l’histoire du Culte) a été Août (31 411 vues), le pire avril (24 552). On constate donc des écarts considérables, de près de 7000 vues par mois. De fait, sur douze mois, je n’ai atteint ou dépassé ces fameuses 27 750 vues que sept fois. Bien sûr, les meilleurs mois ont largement compensé les pires, mais il n’en reste pas moins que faire 12 x 27 750 vues en 2020 n’a rien de garanti. Je me suis donc préparé au fait que, pour la première fois de son histoire, l’audience du Culte risquait d’être inférieure à celle de l’année précédente (mais comme tout empire périra, cela arrivera forcément un jour, cependant). Mon objectif est donc plutôt de faire en 2020 dans les 300 000 vues, ce qui correspond à une moyenne beaucoup plus facile à atteindre, dans l’état actuel de fréquentation du blog, de 25 000 vues par mois (objectif rempli dix mois sur douze en 2019, les deux autres se situant à 24 500 environ). L’objectif secondaire étant de faire un quart de million de vues ou plus pour la troisième année consécutive et d’atteindre le million de vues depuis la création du blog moins de cinq ans après sa création.

Malgré tout, plusieurs facteurs font que je suis raisonnablement confiant dans ma capacité à faire entre 300 et 333 000 vues en 2020 : d’abord, ces dernières ont été réalisées en 2019 sur la base de 104 articles (de fond  + critiques) publiés en un an, ce qui est significativement inférieur à la moyenne de 120 – 130 des années précédentes. L’équation est donc simple :

19% d’articles en moins = 27% de vues en plus.

Là où ça devient carrément intéressant, c’est que s’il y a eu moins d’articles publiés, c’est (entre autres) parce qu’une partie ont été rédigés pour Bifrost et ne débarqueront donc sur le blog qu’un an après la parution du numéro du magazine concerné. Donc les premiers ne seront publiés sur le Culte qu’en janvier 2020, puis tous les trois mois. La très intéressante conséquence de la chose est que ces articles non-publiés (jusque là) sur le blog n’ont eu aucune conséquence négative sur sa fréquentation en 2019, mais que par contre, vu qu’ils vont s’ajouter aux critiques et articles rédigés en 2020, ils vont mécaniquement augmenter le nombre total d’articles publiés sur le blog en 2020, et donc automatiquement la fréquentation. J’ai donc bossé de fin 2017 à fin 2018 sans retour immédiat pour le blog, mais par contre, à partir de 2020, j’ai tout un pool de critiques déjà rédigées (et que je n’ai plus qu’à basculer en mode public) à disposition. Si mon compte est bon, cela représente cinq articles « gratuits » (sans temps de rédaction à consacrer) en janvier (j’en publierai un en février, cependant), deux en avril, quatre en juillet et trois en octobre, soit treize articles à ajouter au futur bilan 2020. Ce qui est loin d’être négligeable si je fais à nouveau une centaine d’articles en 2020, comme en 2019, au lieu de 120-130 en moyenne les années précédentes. Cela représente 12 ou 13% d’augmentation, et sans surcroît de travail, qui plus est.

Il faut toutefois nuancer en disant que toutes ces critiques Bifrostiennes ne sont pas aux standards de longueur / exhaustivité habituels du Culte : parmi celles qui seront publiées sur le blog en 2020, cinq font la même longueur (environ 3000 signes) que dans le magazine, tandis que les autres sont des « versions longues » correspondant à ce que je publie d’habitude, en terme de taille.

Come on let’s ride, ride that gypsy train, feed the fire, let’s go one more time again *

* Gypsy train, Toto, 1992.

Ce qui me conduit à exprimer ma gratitude aux personnes à l’origine d’un tel succès : c’est certes moi qui rédige articles et critiques, mais sans vous, abonnés ou lecteurs occasionnels, fidèles de la première heure ou nouveaux arrivants, rien de tout cela n’aurait été possible, et je vous en remercie chaleureusement. Faire des scores de fréquentation aussi hors-normes est certes formidable, mais ma plus belle récompense réside dans des phrases comme celles que certains d’entre vous ont pu écrire, en commentaires des articles ou sur les réseaux sociaux du Culte, dans le genre « grâce à toi, j’ai fait ma plus belle série de lectures SF et Fantasy depuis des années ».

Une reconnaissance toute particulière est à témoigner à celles et ceux d’entre vous qui ont utilisé les liens Amazon affiliés pour leurs achats, contribuant ainsi à l’acquisition de certains des livres chroniqués sur le Culte : c’est d’autant plus important que les seuls SP que je reçois sont liés à Bifrost, car tout comme la majorité d’entre vous, je paye mes livres. Merci !

Des remerciements sont aussi à adresser aux éditeurs qui, en 2019, ont soutenu le Culte ou lui ont témoigné de l’amitié, que ce soit en insérant des extraits des critiques du blog en tant que blurb sur des quatrièmes de couverture (Le livre de poche, Bragelonne), dans le magazine (le Belial’), le site (idem) ou le catalogue (le Belial’, Bragelonne) maison, en fournissant des SP (le Belial’, via Bifrost), en relayant mes critiques, mêmes les négatives (et là, gros respect aux Girard, Perchoc et autres Godbillon) sur leur site ou blog officiel, les critiques / articles sur leurs réseaux sociaux (Belial’, Bragelonne), ou par d’autres moyens encore.

Un grand merci, pour terminer, à mes camarades blogueuses, blogueurs et autres critiques (sur Babelio par exemple) qui m’ont témoigné de l’amitié en cette année 2019 : ils sont trop nombreux pour être tous cités, et de toute façon je serais horrifié à l’idée d’oublier par inadvertance quelqu’un. Je voudrais toutefois en nommer quelques uns, pour une contribution exceptionnelle (si, si) à la cause de l’Apophisme lors de l’année qui vient de s’achever : sans ordre particulier, donc, merci à Aelinel (qui est une femme d’une gentillesse et d’une classe sans bornes), Lutin, Xapur, Ombre Bones, Alfaric, BazaR, l’ours inculte, Boudicca, le Chroniqueur, John évasion, Chut maman lit, Célindanaé, le Chien Critique, Yogo le maki et, last but not least, FeydRautha.

Côté statistiques de lecture et de publication, j’ai lu 45 romans en 2019 (23 en VF et 22 en VO), 15 nouvelles ou recueils de nouvelles (4 en VF, 11 en VO), 16 novellas (5 en VF, 11 en VO), et j’ai publié 27 articles (de fond ou divers). Sachant que certains des dits articles, comme ceux appartenant à L’œil d’Apophis ou à L’anthologie apophienne (entre autres), peuvent contenir plusieurs mini-critiques (3 en général, parfois plus), ce qui s’ajoute donc au total des chroniques proposées par le blog en 2019. Si je compte les 6 mini-chroniques de L’anthologie apophienne, par exemple, le total de nouvelles critiquées passe de 15 à 21 (dont 10 en VF). Rappelons aussi qu’en réalité, j’ai lu encore plus que ça, puisque je ne compte pas là-dedans ce que j’ai lu pour Bifrost, ni les romans commencés et abandonnés (donc pas chroniqués), qui représentent un certain nombre de pages lues mais ne se reflètent pas dans le nombre de critiques.

Le top 3 des articles les plus consultés en 2019 s’établit de la façon suivante : en tête (près de 5000 vues), mon Guide de lecture de la Hard SF, suivi, un bon millier de vues derrière, par la critique du Volcryn de G.R.R. Martin (c’est clairement un effet de la mise en ligne de la -médiocre- série Nightflyers), podium complété par celle de Diaspora de Greg Egan à près de 3360 vues. Depuis la création du blog le 5 janvier 2016, les articles les plus lus sont Le problème à trois corps de Liu Cixin (près de 5200 vues), puis le Guide de lecture de la Hard SF, suivi de la chronique consacrée au Volcryn.

Côté commentateurs les plus actifs, Lutin, malgré ses malheurs cette année (courage !) et ses longues semaines passées à s’occuper de ses abeilles, truste toujours la première place du classement, suivie d’Ombre Bones puis d’Aelinel. Le jadis fidèle FeydRautha est misérablement éjecté du podium, tel le vil Harkonnen qu’il est. Ses jours sur la troisième marche étaient de toute façon comptés, talonné qu’il était par Anouchka et le Scribouillard.

Côté blogs m’envoyant le plus de visiteurs (et que je remercie évidemment chaleureusement), le neveu du baron Vladimir prend cette fois une éclatante revanche, puisque c’est son épaule d’Orion qui décroche la médaille d’or en 2019, suivi par l’Ours inculte et l’Albédo de Lutin.

Côté blogs auxquels, d’après les statistiques dont je dispose, j’ai le plus envoyé de visiteurs en 2019, on trouve L’épaule d’Orion en première place, loin devant l’Ours inculte puis Albédo, même si les deux sont très proches (moins de 20 visiteurs envoyés d’écart).

Chemise ouverte, chaîne en or qui brille *

* Je danse le mia, IAM, 1993.

Premier point, j’avais dit que 2019 serait une année « thématique » consacrée à Joe Abercrombie, et cette promesse là a été raisonnablement tenue, puisque 10% des critiques de romans publiées sur le Culte lui ont été consacrées (4 sur 45).

Le gros point noir a en revanche été le fait que l’objectif de publier 4 Guides de lecture en 2019 n’a pas été rempli, puisque je n’en ai sorti que 2, celui consacré à la Hard SF et celui dédié au Planet Opera. Il faut toutefois nuancer, puisque j’ai aussi sorti plusieurs guides « annexes » à celui du Planet Opera qui sont plus ou moins équivalents, en terme de quantité de travail, à un troisième guide (Universe OperaSF et astéroïdes et SF extragalactique). Sans compter bien sûr le Guide de lecture consacré à Peter Hamilton. Mais bon, j’ai un peu fait le cacou sur ce coup là.

En revanche, j’avais dit que les articles de fond seraient mis en sommeil justement pour me donner l’espace nécessaire pour rédiger les guides de lecture, mais du coup, un équilibre a été trouvé, permettant de publier un peu de tout.

Enfin, j’ai lancé de nouvelles séries d’articles thématiques, « L’anthologie Apophienne » qui est un « best of » de textes courts, et « ABACAB » qui est un retour d’expérience à destination des aspirants blogueurs ou des débutants, et les deux vont continuer en 2020. Même si je vais faire évoluer ABACAB, vu que j’ai constaté que les gens étaient en fait plus intéressés par les coulisses, le fonctionnement interne du blog, que par autre chose. Le prochain article portera d’ailleurs sur le processus de rédaction d’une critique Apophienne de A à Z.

Objectifs et projets pour 2020 *

* Tobacco road, Rare Earth, 1969.

Alors je n’ose plus donner ni date, ni chiffre vu que je suis souvent incapable de les respecter (et ce n’est pas faute d’essayer, pourtant), mais disons que le plan est de tenir le chiffre de quatre Guides de lecture (par sous-genre) en 2020. Je vais tenter de proposer un Guide de la Dark Fantasy entre février et avril, disons, un Guide du New Space Opera vers juillet, un de la Fantasy d’inspiration extra-européenne aux alentours d’octobre et un, probablement consacré à la Fantasy politique, idéalement en décembre.

Vous aurez aussi droit à au moins deux guides de lecture spécifiques à un auteur, un consacré au cycle de la Culture par Iain M. Banks, un consacré à l’Honorverse par David Weber. Tout ce que je peux vous dire, c’est ce que ça arrivera « en 2020 », sans idée de la période précise pour le moment.

Les autres séries d’articles thématiques continuent aussi : il y aura au moins un épisode des A-Files consacré aux BDO / Megastructures en Planet Opera, et sûrement au moins un numéro de L’œil d’Apophis.

Outre le début de la mise en ligne sur le Culte des recensions initialement publiées dans Bifrost, il y aura deux nouveautés sur le blog en 2020 : premièrement, je vais essayer (et je dis bien essayer) de commencer à publier, cette année, des chroniques de relectures de grands classiques, car je me suis aperçu que certains aponautes déploraient le fait que je n’en propose pas (ce qui est logique : je lis de la SFF depuis 1985, le blog a été lancé en 2016, il y a donc des centaines de romans que j’ai lus mais pas critiqués). Au pire, c’est un projet qui prendra forme en 2021 ou plus tard, mais qui montera progressivement en puissance sur le Culte. Deuxièmement, je vais lancer une nouvelle série d’articles de fond, appelée « Dans la boucle temporelle » : vu que le blog entre dans sa cinquième année d’existence, et qu’un nombre important d’abonnés ou de lecteurs occasionnels n’a rejoint l’Apophisme que bien après 2016, je vais, chaque mois, remettre en avant des critiques ou articles parus dans le passé. Par exemple, en 2020, je vais, chaque mois, remettre en avant ceux de 2016, en 2021 ceux de 2017, et ainsi de suite.

Un autre objectif est d’avancer, comme chaque année, dans les grands cycles que je veux absolument terminer : cette année, il s’agira d’Honor Harrington, Les salauds Gentilshommes, Polity, Gods of blood and powder, The craft sequence, Le prince du néant, et de lire l’unique tome (en VF) de la Compagnie noire que je n’ai pas lu, Soldats de pierre.

Il y aura beaucoup de tomes 2-3 dans le programme de lecture cette année, un peu en VF et beaucoup en VO, avec notamment les suites de Darien, du Gambit du renard, de la Prêtresse esclave, de Braises de guerre, de Titan shade, de Foundryside, de L’empire du silence, de The rage of dragons, d’Aftershocks, de The calculating stars, The bone ships, sans compter bien entendu le tome 2 de la nouvelle trilogie de Joe Abercrombie dans le monde de la Première loi.

Mais il y aura aussi pas mal de nouveaux auteurs, particulièrement en Fantasy VO, où l’année s’annonce prometteuse, ainsi que le retour d’écrivains que nous connaissons déjà et qui lancent de nouvelles sagas ou one-shots, à commencer par Django Wexler, Derek Künsken, Charles Stross ou Hannu Rajaniemi.

Dans l’ensemble, le programme de lecture 2020 du blog va être, de mon point de vue, fort enthousiasmant, très riche en sorties d’envergure, surtout en VO (avec notamment un mois de juillet extraordinaire) mais aussi en VF (même si, pour ma part, j’en ai déjà lu la plupart : clic). J’espère donc que vous, aponautes, serez au rendez-vous en 2020 comme vous l’avez été depuis 2016, car mon instinct me souffle que cela risque fort d’être la meilleure année du Culte à ce jour  😉

***

Retour à la page d’accueil

87 réflexions sur “Bilan 2019 – L’ascension de Skywal… de l’Apophisme !

  1. Sympathique bilan. Les chiffres donnent le tournis…

    Bonne continuation à toi. Toujours un plaisir de lire tes chroniques et différents billets.

    Et c’est un honneur pour moi de participer à ma modeste échelle à la grandeur du Culte. 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Quel site formidable !

    MERCI Apophis pour cette belle année 2019 qui m’a fait découvrir
    – de sacrés bouquins comme Les Envoyés tout dernièrement, Steven Erikson (Aouch faut qd même s’accrocher…), les Enfermés de John Scalzi
    – des novellas comme L’Homme qui… de Ken Liu (extraordinaire !) the Lady Astronaut, le Volcryn, Brian McClellan dont je vais bientôt m’attaquer aux romans
    – les fameux guides qui sont véritablement une mine d’or.. et évitent de se planter lamentablement sur un bouquin un peu trop Hard SF pour le moment…
    Un jour je lirai du Liu Cixin, Baxter et autres Greg Egan… un jour..

    Il y a qd même un sacré problème avec tout ça c’est que ma PAL n’arrête pas de gonfler et que j’ai du mal à prioriser ce que je vais lire à la suite dans les différents genres (honte à moi je regarde aussi côté romans « classiques » du BIG READ et autres polars, non, pas le couteau !!)
    J’en ai pour 20 ans… Ah bravo 🧐 !

    Allez, Bonne résolution, je ne t’en veux pas trop 😀

    -> Bonne continuation pour 2020 et continue ce super recensement des bouquins-plaisir.

    Aimé par 1 personne

  3. Meilleurs vœux au Culte tout d’abord !
    Bilan très impressionnant, bravo ! Cette réussite récompense un travail acharné, de longs articles de qualité, des guides pertinents, et j’ai hâte de lire ce que tu nous prépares en 2020 après ce teasing !

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Apophis !
    Je me suis abonnée à ton blog il y a quelques moi après avoir lu ton livre sur les genres et sous-genres de l’imaginaire. Félicitations pour ce bilan mérité ! J’espère que tu continueras à éclairer nos lanternes de lecteurs encore longtemps !

    Aimé par 1 personne

  5. Félicitatiooooons c’est complètement fou comme bilan et bien mérité vu le travail de fond et de qualité que tu fais, et tes chroniques sont en bonus toujours très agréables à lire.
    Hâte de lire tes guides de lecture à venir, bien qu’ils vont sans doute sacrément en rajouter à ma liste d’achats souhaités !
    Merci pour tout ce travail au service des littératures que l’on aime 😀

    Aimé par 1 personne

  6. Bonjour et bonne année !
    Un immense merci pour ton site et tes chroniques. A quelques angströms près nos goûts coïncident ce qui me permet grâce à toi de faire sans arrêt des découvertes de lecture. La qualité de ton écriture et de ton humour ne gâtent rien au contraire ! C’est ce qui explique à mon avis ton succès mérité. En plus j’adore ton illustration de couverture (d’où vient-elle ?).

    Longue vie au Culte d’Apophis

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour, merci et bonne année à toi aussi !

      Aaaaah, quelqu’un qui apprécie (enfin !) mon humour, dans mes bras !

      Sinon, pour répondre à ta question, l’illustration vient du site ArtStation.

      J'aime

  7. WAW ! Tes statistiques sont complètement dingues et je suis très heureuse pour toi car tu le mérites vu la qualité de tes chroniques. Je prends chaque fois beaucoup de plaisir à découvrir les romans dont tu parles car en grande partie, je n’en ai jamais entendu parler. Je dois suivre ton blog depuis un an maintenant, peut-être un tout petit peu plus et tu m’as permis de découvrir énormément sur la SFFF. Je te remercie pour ça ! Pour ne rien gâcher je te trouve vraiment très bienveillant avec ce que je vais rassembler sous le terme « les plus petits que toi » ( sans que ça n’ait une connotation condescendante, je précise, étant moi-même une toute petite ombre :P) car je reçois très souvent des encouragements de ta part ainsi que des compliments qui me font toujours très plaisirs. T’es un peu le « Saga » de notre Wyld 😛
    En lisant ton bilan annuel je me suis fait plusieurs réflexions qui vont m’aider dans mes propres interrogations sur l’avenir de l’Ombre du coup encore une fois : merci. Mais surtout ça m’a donné envie de te poser une question. Tu parles des services presses et du fait que toi, tu achètes tous tes livres (ou presque, quand ça ne concerne pas ton job au Bifrost). Ce que je fais aussi même si je reçois des SP, comme beaucoup. En fait je me suis même rendu compte que ma moitié des lectures de l’année dernière étaient des services presses, ça m’a donné le tournis. J’avais publié une petite réflexion là-dessus auparavant (sur le sp, pas sur mon sentiment, ça, ça apparait dans mon bilan) et je me demandais du coup quelle est ta position sur le service presse? Est-ce que c’est quelque chose qui te dérange ? Pourquoi? Ça m’intéresse vraiment d’avoir ton avis là-dessus ! Et désolée si tu en as déjà parlé quelque part, ça m’a échappé.
    Et pour finir… Longue vie au culte 😀

    Aimé par 1 personne

    • Bonne année amie Ombre !

      J’adore la comparaison avec Saga 🙂 Pour rebondir sur ma « bienveillance », comme tu dis, j’ai toujours été écœuré par l’élitisme qui règne dans certains cercles de la blogosphère, et l’hostilité envers les débutants ou ceux qui ne font pas partie du « club », et je me suis juré de non seulement ne jamais devenir comme ça, mais mieux que ça, d’en être un contrepoids, par exemple en guidant et encourageant les débutants ou les gens qui ne font pas partie du sérail plutôt que de pratiquer un entre-soi malsain. J’estime que si on veut faire progresser la SFF en France, il faut rompre avec les pratiques du passé d’un fandom cynique et fermé, revendiquant haut et fort son élitisme.

      Pour répondre à ta question sur les SP, je n’en demande que très rarement (en quatre ans de blog, je n’en ai demandé que deux fois, et les deux fois, on m’a dit oui, mais je n’ai jamais rien reçu). Maintenant, si on m’en propose, il arrive (c’est rare, mais ça arrive) que j’en accepte. Le souci que j’ai est qu’apparemment, certains éditeurs (que je ne nommerai pas) ferment les vannes à la moindre critique négative, voire mitigée ou nuancée. Je ne joue pas à ce jeu là : si j’accepte un SP, je dis ce que j’ai à dire sur le livre, point. L’éditeur sait que, vu la fréquentation du Culte, il prend un risque, mais si l’un d’eux s’imagine que je vais faire des critiques « de complaisance » juste pour continuer à recevoir des livres gratuits, il se fourre le doigt dans l’œil. L’honnêteté envers ma communauté est le pilier le plus absolu de ce blog, et jamais je n’y contreviendrai.

      La conséquence est qu’entre ce que je ne demande pas (je suis con, aussi…), ce que je refuse, ce qu’on me promet mais ne m’envoie pas et ce qu’on ne prend pas le risque de me proposer, je paye tous mes livres à part ceux fournis dans le cadre du cahier critique ou des dossiers auteurs de Bifrost (ce qui alimente indirectement le blog, donc un GROS merci au Belial’).

      Si tu veux bien, je suis curieux : quelles sont les réflexions que tu t’es faites qui vont t’aider concernant tes interrogations sur l’avenir de l’Ombre ?

      Aimé par 2 personnes

      • Je trouve ça vraiment encourageant comme mentalité, merci beaucoup 🙂

        Concernant les SP, je comprends mieux ! Mais tu sais, il suffit de poser tes conditions dès le départ. Je travaille avec des éditeurs depuis bientôt deux ans et quand je tombe sur un livre que je n’ai pas apprécié, soit je ne le chronique pas (quand vraiment ça a été un enfer) soit je critique de manière constructive, ce que tu fais également, et là les éditeurs ont chaque fois été contents. Après j’ai déjà entendu effectivement des histoires d’éditeur mesquin qui ne sait pas se remettre en question ou accepter une critique. Dans ce cas là, je les évite simplement. Ils ne méritent pas qu’on perde notre temps avec eux. Enfin merci de m’avoir répondu parce que ça m’intriguait et je pensais que tu avais un souci peut être idéologique, lié à l’idée de participer à la chaîne du livre en achetant tes romans, ce genre de choses.

        Oui bien entendu ! En fait cette année je me suis posée certaines questions sur la manière d’améliorer mon blog ainsi que sa visibilité pour partager encore davantage la SFFF francophone qui est un peu mon cheval de bataille, la raison même de la création du blog en question. J’ai lu plus du double des romans que tu as lu, j’ai tenté pendant un mois de publier tous les jours pour voir ce que ça change et lire ton retour, constater tes chiffres, recouper avec ta manière de fonctionner, me fait comprendre que je m’y prends plutôt mal et que je devrais plutôt proposer davantage d’articles « de fond » sans forcément chercher à alimenter mon blog à tout prix avec de nouvelles lectures. La qualité de mes chroniques s’en trouvera probablement améliorée et je m’épanouirai davantage sur un plan plus personnel. Je suis encore en train de réfléchir à la mise en place de nouveaux rendez-vous « des ombres » et la lecture de ton retour participe à ma réflexion. Sauf pour l’aspect math, ça a participé à empirer mon mal de tête de cette nuit 😛

        Aimé par 3 personnes

        • Pour la visibilité, tu peux participer aux discussions sur un forum spécialisé comme celui du Belial’ (pour la SF) ou d’Elbakin (pour la Fantasy), par exemple. Tu peux aussi t’inscrire sur plusieurs réseaux sociaux de lecteurs (il me semble que tu es sur Babelio, non ?).

          Oui, poster à haute fréquence est la fausse bonne idée (et le conseil qu’on croise le plus sur le net…), mieux vaut poster intéressant même si c’est de façon irrégulière qu’à tout prix quelque chose tous les x jours. C’est la leçon que j’ai apprise, moi aussi. Et effectivement, c’est souvent dé-corrélé du nombre de vues générées (sinon, les blogs les plus fréquentés seraient automatiquement ceux qui postent le plus : le Culte est là pour clairement prouver le contraire). En plus, s’imposer un rythme de post effréné est la meilleure façon de couler son blog, parce que personne ne peut tenir une cadence pareille indéfiniment, et que cela va conduire à une « mise en pause » tôt ou tard pour cause de lassitude, qui a toutes les chances de se transformer en mort du blog.

          De mon côté, je suis même allé plus loin : je m’impose, la plupart du temps, de ne pas lire plus de 100 pages par jour, même si j’ai le temps et l’énergie pour faire plus, car cela me permet de digérer le livre petit à petit, de réfléchir dessus ou sur ma chronique, ce qui, je pense, a un retentissement sur sa qualité (en plus, cela me permet de maintenir un équilibre -sain- entre le blog et d’autres loisirs ou activités).

          Aimé par 2 personnes

          • Je suis sur Booknode et Babélio en effet, je pense ajouter Goodread cette année en bonne résolution de blog ! C’est vrai que je ne fréquente pas forcément les forums d’échange, y’a même pas de vraie raison à cela. Je vais m’y inscrire aussi tu as raison ^-^

            Et en effet à la fin de ce mois là j’en avais un peu marre je ne vais pas dire le contraire. Je voulais tenter l’expérience pour faire mes propres apprentissages et finalement ton bilan confirme mon petit test .

            C’est plutôt une bonne idée ce que tu t’imposes mais je ne sais pas si je m’en sens capable. Parfois j’ai envie de dévorer un bouquin parce que je suis à fond dedans (bon en 2019 c’est pas arrivé souvent…) et ça me frustrerait de le reposer. Par contre je devrais avoir un carnet où je prends des notes pour me remémorer des remarques ou des réflexions que je me fais pendant que je lis, afin d’étoffer ma chronique. Et même si je l’écris dans la foulée, attendre un jour ou deux avant de la poster pour réfléchir dessus à tête reposée. Ce sont des petites choses mais au fond ça me parait pas mal pour un début.

            Aimé par 1 personne

            • Clairement, la prise de notes me paraît indispensable. Sans les miennes, mes chroniques seraient bien plus pauvres, à mon sens, parce que des qu’il me vient un élément d’analyse en cours de lecture, je le note dans mon cahier. Les rares fois où je ne l’ai pas fait (ou quand ça me vient sous la douche, ce qui arrive plus souvent qu’on ne le croit), une fois sur deux j’avais tout oublié au moment de rédiger mon article 😀

              Aimé par 1 personne

              • Disons que j’ai une bonne mémoire mais il m’arrive quand même quelques fois d’oublier et c’est bien dommage. Merci pour cette enrichissante discussion n’empêche, tu augmentes la liste de mes bonnes résolutions de blogueuse des ombres !

                Aimé par 1 personne

  8. C’est l’heure du bilan, et il me faut vous l’avouer le Culte est addictif. Pour éviter à certains lecteurs fragiles de sombrer, je dois publier la vérité sur ce qui les attends si ils persistent à le fréquenter comme moi sur plusieurs années. Mais rendons d’abord à Apophis les louanges qu’il mérite:

    Félicitations. Bonne année 2020, bonne lectures… « et encore merci pour les critiques ».

    (Compliments, check – je passe aux plaintes)

    – à cause de toi ma PAL est toute boursoufflée, malgré plus de 60 titres liquidés cette année sans compter les textes courts
    – à force de lire en VO mes proches ont de la peine à me comprendre quand j’essaie de communiquer avec eux entre deux sessions d’abattage littéraire
    – à force de tenir ma liseuse en toutes circonstances, mon bras gauche ressemble à celui de Nadal, parce qu’elle est bien pleine la liseuse en question !
    – cela fait trois ans que j’ai pris la résolution de relire les cantos, ils prennent toujours la poussière
    – je ne pourrai plus jamais éprouver de plaisir en lisant un roman médiocre

    Lecteur innocent, si tu lis ce texte prends garde, car la vérité n’est pas ‘Enjoy Apophis’, la vérité est ailleurs, la vérité est ‘Apophis for ever !’

    Sur ce, ma liseuse est rechargée, j’y retourne…

    Aimé par 1 personne

  9. Merci à toi pour ton travail, je commente rarement mais je lis une bonne partie de tes articles.
    Très enthousiaste de lire ton guide sur la Dark fantasy qui est un genre que j’affectionne particulièrement.

    Bon courage pour cette année et garde la pêche :p !

    Aimé par 1 personne

  10. Oh la belle progression, bravo! Ca va être dur de faire mieux… peut-être en proposant la vie éternelle en loterie (c’est à la portée d’un dieu ça, non?)
    Je me demandais justement si ton boulot avec Bifrost allait limiter ton activité sur le blog. Visiblement pas, je suis rassuré.
    Je te souhaite une très bonne année

    Aimé par 1 personne

    • Merci et bonne année à toi aussi ! L’activité liée à Bifrost limite l’activité la première année (puisque le deal est de ne publier les critiques sur nos blogs qu’un an après leur parution dans le magazine), mais ensuite, les critiques mises en ligne compensent celles sur lesquelles on travaille sans les publier immédiatement sur le blog.

      J'aime

  11. Bonne année et merci à toi pour tous ces articles.

    Dans les articles thématiques (ou page particulière ou un widget dans une colonne) cela serait sympa si il y avait une liste des dates de sortie des livres en français ou même juste une liste de ce qui devrait normalement est traduit (avec un petit indice de confiance) et ta liste aux éditeurs si cela peut les encourager.

    Bonne continuation

    J'aime

  12. Bilan impressionnant. Comme plusieurs je suis maintenant accro au culte. Ce qui me plais est l’absence de condescendance et de l’élitisme que l’on voit souvent en particulier en Littérature. Il y a longtemps j’étais libraire spécialisé en SF et dans la ville ou j’habitai il y avait un club de SF qui m’avait invité comme membre . J’ai fini par quitter parce que certains membres ne voulaient pas qu’on permette l’adhésion de novices, ils ne voulaient pas non plus qu’on écrive des fiches sur les auteurs et les romans…Maintenant j’ai pensé faire un blog québécois pour justement intéresser des jeunes et novices, mais devant la masse colossale de travail que tu fournis et mon absence de talent littéraire, je préfère faire du prosélytisme pour le culte. Dommage que je ne puisse encourager le blog via Amazon.fr le port est trop cher et je ne suis pas encore converti à la liseuse (mais cela s’en vient à cause de toi!). En passant, quand j’étais libraire, je me suis fâché avec certains éditeurs (je ne donnerais pas de nom c’était il y a 50 ans) qui refusaient de fournir des SP si je ne mettais pas en pile devant leur production.

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ton témoignage et ton soutien au blog. Pour ma part, je ne comprendrai jamais comment on peut prétendre aimer une activité (en l’occurrence la lecture de SFF) et ne pas tout faire pour la faire progresser, à commencer par recruter et initier plus de novices. C’est quelque chose qui me dépasse.

      J'aime

  13. Merci mille fois – et plus encore – pour votre site qui m’aide à découvrir de nouveaux auteurs. Vous êtes une référence que je cite le plus souvent possible, particulièrement auprès de la libraire chez qui j’achète la totalité de mes livres (je fais partie de ceux qui croient en l’importance d’avoir encore des libraires autres que Amazon ou la FNAC). Belle année à vous et belles lectures à nous tous… et encore MERCI

    Aimé par 1 personne

  14. Succès mérités, un blog incontournable tant au niveau de l’analyse que du genre des ouvrages abordés, un éclectisme très apprécié. Des thématiques uniques aussi sur livres très antérieurs et des genres très pointus avec toujours un niveau de qualité remarquable, aucune baisse de régime qualitatif et quantitatif, le vœu que je formulerais pour 2020 serait de continuer ainsi, franchement tu vieillis bien!

    Aimé par 1 personne

  15. Si tu veux donner un coup de pouce à ma maison d’édition (Pulp Factory) n’hésite pas à commander les sorties 2020 (et même à acquérir des titres du catalogue s’il y en a qui te font de l’œil). Parce que donner un coup de pouce aux petites maison d’édition c’est bien aussi.

    J'aime

    • Alors je ne donne pas de coup de pouce à une maison d’édition en général, je soutiens des bouquins intéressants (ce qui est très différent), quelle que soit la maison d’édition qui les publie.

      J'aime

  16. Et bien merci à toi pour tout ce travail, grâce à ce site j’ai fait de très belles découvertes toute cette année : Nancy Kress, Liu Cixin, Tchaikovsky, N K Jemisin, UHL… ! Et encore d’autres qui m’attendent dans mes étagères (Abercrombie notamment). Je suis bien contente d’avoir découvert ce blog qui enrichit tellement mes lectures SFFF 🙂 🙂 Hâte de découvrir ce que 2020 va nous apporter ici 🙂

    Aimé par 1 personne

  17. Tout d’abord, toutes mes félicitations pour ce magnifique bilan! C’est amplement mérité car tes chroniques sont comme toujours remarquables! Et surtout un grand merci pour ton compliment, ça me touche beaucoup d’autant plus que je me remets pas mal en question tout comme Ombrebones concernant mon blog (peut-être la crise des 4 ans?).

    Aimé par 1 personne

  18. Très beau bilan et merci pour les critiques intéressantes. Je ne suis pas fan de fantasy mais tes conseils SF me permettent d’orienter mes futures lectures

    J'aime

  19. Bonjour,
    Bonne année et longue vie au Culte.
    Quel dommage de ne t’avoir découvert qu’après l’achat du Problème à Trois Corps et la lecture de la 4ème de couverture…

    Je viens de me lancer sur la saga de The Expanse sur tes conseils.

    Bonne continuation.

    J'aime

  20. Super bilan Senseï ! Dire qu’il me faudra trois ans pour arriver à dépasser ta première année en termes de vues xD c’est pas une compet mais t’as su mettre tout le monde d’accord directement 😀 Il faut respecter le Culte !
    En bref, des stats qui atteindront surement le million de vues en cours d’année, des critiques passionnantes et des futurs articles prometteurs (j’ai particulièrement hâte de lire le processus de rédaction d’une critique Apophienne !), bref beaucoup de promesses pour 2020 qui en feront un très bon millésime à n’en pas douter.
    Meilleurs voeux à toi et au Culte !

    Aimé par 1 personne

  21. Bordel, même avec les stats hallucinantes et hallucinées de Blogger, je n’arrive pas à te dépasser !
    Je rêve que chaque maison d’édition fasse un bilan comme le tien.
    Longue vie au Culte

    Aimé par 1 personne

    • Qu’est-ce qu’elles ont les stats de blogger, je ne suis pas au courant ? C’est la même chose que le décompte syndicats / police dans les manifestations ? Du genre 20 000 vues par an selon le blogueur, 20 millions selon le Blogger ?

      J'aime

  22. Félicitations pour cette croissance méritée.
    Méritée pour plusieurs raisons :
    1/ La qualité d’écriture, bien sûr, qui est évidente et qui fait rêver, tant écrire paraît simple tant qu’on ne s’attelle pas à la tâche de produire, régulièrement, des chroniques et critiques à destination d’un public plus ou moins large.
    2/ La régularité, évidemment. J’ai publié cinq articles en 2019, le dernier en date du 12 mars. Tu publies, au minimum, six articles par mois ; le plus souvent, aux alentours de huit articles. Cette régularité, c’est du boulot, que je salue !
    3/ le caractère complet des articles. On sent que ce n’est pas torché sur un coin de table (je me trompe peut-être, hein !). Là encore, chapeau !

    Je vais essayer de rôder à nouveau dans les parages, après une année compliquée professionnellement. En rejetant un oeil à mon blog délaissé, j’ai réalisé qu’il était encore vivant (12000 visiteurs en 2019, pour cinq articles, ça fait plaisir). Au plaisir de se recroiser (virtuellement), du coup !

    Aimé par 1 personne

    • Merci, et content de te voir de retour ! En effet, 12 000 vues pour 5 articles, c’est assez exceptionnel (et c’est mérité, parce que tes articles n’ont strictement rien à envier aux miens 😉 ). Et je te confirme que les critiques / articles du Culte ne sont pas rédigés sur un coin de table 😀

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s