Malice – John Gwynne (VF)

Le digne héritier de David Gemmell

Le 26 août 2022, sortira (sous le même titre) la traduction de Malice, premier des quatre tomes du cycle Le Livre des Terres Bannies. Si vous suivez nos blogs et nos réseaux sociaux, ça fait un moment que le camarade Inculte et moi (le camarade Culte ^^) vous parlons de l’auteur, John Gwynne, qui est pour nous clairement l’héritier (le vrai, hein) de l’immense David Gemmell. Jusqu’ici, la prose du britannique n’étant disponible que dans la langue de Shakespeare, la plupart d’entre vous devait, malheureusement, se contenter de notre parole en la matière, ainsi que lorsque nous vous expliquions à quel point c’était exceptionnellement immersif et doté de personnages particulièrement vivants et attachants. Heureusement, pour ce cycle comme pour bien d’autres, les éditions Leha sont venues à la rescousse, et entament donc sa traduction dans la langue de Molière.

J’ai, pour ma part, lu l’ouvrage il y a quatre ans et demi, pour le compte d’une maison d’édition (pas Leha) qui n’a pas donné suite (pas pour des raisons de qualité, mais de rapport coût de la traduction / recettes projetées). Je concluais ma critique (que vous pouvez lire en intégralité sur cette page) ainsi : tome introductif d’une tétralogie de beaux pavés, Malice réalise une sorte d’impossible mélange entre éléments de structure ou de style propres à J.R.R. Tolkien, G.R.R. Martin ou (surtout) David Gemmell (dont John Gwynne est à mon avis un sérieux prétendant au titre d’héritier), entre épique et intime. High Fantasy à fort aspect politique, écrite dans un style, un univers, une narration et une atmosphère évoquant fortement Gemmell, cette histoire brille particulièrement sur deux plans, à savoir une immersion extraordinaire et des personnages inoubliables. On appréciera la place laissée à une civilisation de géants (ce qui ne court pas les rues en Fantasy) dans ce monde, ainsi qu’un certain twist aux codes de la High Fantasy lorsque deux des personnages croient servir le bien alors que le lecteur, lui, a des doutes. Quoi qu’il en soit, Malice est un premier roman absolument impressionnant, ouvrant un cycle dont chaque tome est réputé meilleur que le précédent (si, si). C’est donc avec un grand plaisir que je lirai la suite. Car ce roman, c’est pour moi un Retour vers le futur : ce sont les sensations et l’immersion d’un Elric, des Princes d’Ambre ou du Seigneur des anneaux, mais à 47 ans, pas à 10-15 ! Inutile de dire que cela ne m’arrive pas tous les quatre matins, blasé, inévitablement, que je suis après 37 ans de lectures SFFF…

Sachez, pour terminer, que depuis la parution de cette tétralogie, Gwynne a amplement confirmé son statut 1/ de très grand auteur de Fantasy « à l’ancienne » et 2/ d’héritier (désormais incontestable) de David Gemmell, notamment avec le premier tome de sa dernière trilogie en date, The Shadow of the gods. Bref, très clairement, si vous êtes amateur de Fantasy, je vous conseille vivement la lecture de Malice, vous ne le regretterez pas !

Envie de soutenir le blog ?

Ce livre vous intéresse, vous êtes client d’Amazon et souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens affiliés suivants pour votre achat, cela ne vous coûte strictement rien de plus !

VO : acheter en version brochée / (lien version Kindle à venir)

Si vous lisez sur Kindle, vous pouvez également soutenir le blog en vous inscrivant pour un essai gratuit de l’abonnement Kindle, via ce lien, et si vous audiolisez, vous pouvez aider le Culte en essayant gratuitement Audible via ce lien.

***

Retour à la page d’accueil

21 réflexions sur “Malice – John Gwynne (VF)

    • Je me dis que si Leha a été capable d’achever la publication en VF des dix tomes du Livre des Martyrs, ce n’est pas (sauf catastrophe) une « simple » tétralogie qui va leur poser problème.

      J’aime

      • jlb73 qui rate des épisodes, je ne savais point que le cycle des Martyrs était fini en publication.:)

        Après ce cycle s’est peut être mieux vendu que celui de Gwynne , affaire à suivre à moins que Léha est plus respectueux de ces lecteurs et publie l’intégralité quoiqu’il arrive.

        La « qualité » de la traduction du livre des martyrs m’avait fait passer mon tour… espérons que ce sera mieux pour cette tétralogie.

        J’aime

  1. Merci pour cette critique (notamment celle de la VO que je suis allé relire). C’est vraiment alléchant !
    Je ne lis quasiment que de la SF, et n’ai pas lu de fantasy depuis peut être 20 ans (à part une relecture du SDA cette année et quelques rares livres, comme Gagner la guerre).
    Je cherche depuis pas mal de temps un cycle pour remettre le pied a l’étrier. Suite à tes critiques, J’hésitais beaucoup entre Foundryside et The craft sequence. Mais je crois que je vais peut-être essayer celui-ci. Les 3 tomes suivants ont de superbes avis également.
    Bonne continuation

    J’aime

    • Ce sont des romans / cycles très différents : Malice et ses suites sont une Fantasy à tendance classique, tandis que Foundryside et surtout The Craft Sequence sont (très) novateurs. Au passage, je ne sais pas si tu as vu, mais 5 des 6 romans de ce dernier cycle sont disponibles en version électronique à un prix dérisoire : un peu plus de 9 euros… pour cinq livres. Sans compter que le premier tome d’une nouvelle trilogie s’inscrivant dans le même univers débarquera début 2023.

      J’aime

      • Merci pour cette info ! C’est un très bon argument et je vais très certainement prendre Three parts dead pour commencer. J’ai une dernière question concernant Malice: D’après quelques critiques que j’ai lues, la référence à Gemmel ainsi que les couvertures, le cycle a l’air de faire la part belle aux combats. Est-ce que ces combats sont omniprésents ? Quand je lis « high fantasy », j’espère aussi me balader dans l’univers de l’auteur, découvrir des milieux différents etc. Je ne suis pas rebuté par les scenes de bataille, mais j’ai un peu peur que ce soit le point central de ce récit, je me trompe?

        J’aime

    • idem pour moi, sans cette critique et sa VO je passais à coté, je ne recherche pas trop la fantasy (mais j’aime bien Gemmell) ; mais là je suis convaincu ! Merci !
      J’achèterai les tomes à leurs parutions, cela me semble plus respecteux pour le travail de l’éditeur et du traducteur: il faut partir du principe que tout sera publié !

      Aimé par 1 personne

      • Je pense que la publication de l’ensemble de la tétralogie est un pari plus que raisonnable vu l’historique de Leha en la matière. S’ils ont réussi à publier les 10 tomes du Livre des martyrs, il est peu probable qu’ils abandonnent le cycle de Gwynne qui n’en comprend que 4. D’autant plus que vu la filiation avec David Gemmell, ça devrait se vendre sans problème.

        J’aime

  2. Le cycle est incroyable. Je l’ai lu sur ta recommandation et celle de L’ours inculte et je n’ai pas été déçu une seule minute.
    C’est peut être pas pareil mais j’ai trouvé que c’était aussi efficace que du Stephen King (dans le style d’écriture)
    Je vais acheter le roman en français pour soutenir Leha qui nous sort des merveilles cette année

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s