Eriophora – Peter Watts

LA sortie SF de l’année ! 

eriophoraLe 17 septembre 2020, paraîtra ce que je considère être la sortie SF (en VF) de l’année, à savoir le (pas si court) roman Eriophora de Peter Watts. J’attire votre attention sur le fait que s’il est édité par le Belial’, il n’appartient pas, pour autant, à la collection Une heure-lumière, en raison de sa taille (224 pages), de l’illustrateur de la couverture (qui est Manchu et pas Aurélien Police, artiste attitré d’UHL) et de la présence d’illustrations intérieures, signées, elles, par Cédric Bucaille.

J’ai, pour ma part, lu ce texte en anglais, sous le titre The freeze-frame revolution, le jour de sa sortie (le 29 mai 2018), et j’en suis sorti impressionné par la combinaison de SF à grand spectacle / forte ambition, d’une excellente intrigue, de solides personnages et surtout par la façon dont Watts avait rendu un livre de Hard SF (non, ne fuyez pas…) aussi accessible à tout le monde. Je ne peux donc que vivement vous conseiller de vous jeter sur Eriophora quand il sortira, car c’est ce genre de science-fiction de l’extrême, brassant les millions d’années et les centaines de milliers d’années-lumière, que je promeus depuis les débuts de ce blog et que j’aimerais lire bien plus souvent en français.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient en savoir plus, ma critique de la VO est à votre disposition. Si vous ne souhaitez pas la lire en intégralité, j’en reproduis ici la conclusion : ce roman (pas si) court se place dans le même univers que les trois nouvelles jusqu’ici disponibles en français consacrées au vaisseau Eriophora (recueil Au-delà du gouffre, édité par le Belial’), mais peut sans problème être lu même par quelqu’un qui n’en a aucune connaissance. Il s’agit d’une Hard SF atypique, à la fois par rapport à la production habituelle de Watts et par rapport aux standards du genre, dans la manière qu’elle a, sans négliger la technologie ou le Sense of wonder, de mettre au centre du livre les personnages et surtout une excellente intrigue. Elle sera donc lisible même par quelqu’un qui ne lit pas ou même n’aime pas d’habitude ce sous-genre, un peu dans la veine de la « Light Hard-SF » proposée ces dernières années par Greg Egan. On peut même dire que quelque part, The freeze-frame revolution est un peu le Cérès et Vesta de Watts. Quoi qu’il en soit, que vous soyez expert ou novice en Hard SF, voilà un texte hautement recommandable, qui prouve que le canadien reste sans conteste un des grands auteurs de ce sous-genre.

***

Retour à la page d’accueil

17 réflexions sur “Eriophora – Peter Watts

    • Et en plus, l’écrin est superbe : couverture de Manchu plus des illustrations intérieures (d’un autre illustrateur) : comment résister ? Même moi qui l’ai déjà lu en VO, je vais l’acheter en VF, c’est tout dire 😉

      J'aime

  1. Bonjour! Depuis que j’ai lu ta critique de « The Freeze-frame revolution » , j’attends sa sortie en VF avec impatience et là je suis comblée, et même plus. Maintenant il y a une autre sortie qui me fait de l’oeil mais malheureusement en VO « The doors of Eden » d’Adrian Tchaikovsky. Je ne maitrise pas assez l’anglais pour m’y plonger. Malheuresement. Tu l’as lue ? Tu pourrais en faire la critique prochaînement ? ça m’interesse bcp .
    Merci en tout cas pour le travail que tu fais, c’est toujours un plaisir de te lire et de noter des idées de lecture. Amitiés.

    J'aime

  2. Jamais lu de Watts, j’ai commencé hier Starfish ( que je voulais lire depuis un moment) j’enchaînerai peut être avec celui-ci, un format court ça me va très bien.
    J’ai aussi la novelette « Zeros » que je lirai avant sûrement, après ça, j’aurais déjà une idée de l’auteur je pense

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s