L’empire du silence – Christopher Ruocchio

L’empire du silence = Le nom du vent + Dune + Gladiator !

empire_of_apophisLe 11 mars 2020 sortira (entre autres, mais nous en reparlerons bientôt) chez Bragelonne L’empire du silence de Christopher Ruocchio, tome d’ouverture d’un cycle appelé Le dévoreur de soleil. Lorsque je l’ai lu en VO, j’ai trouvé une formule à la fois percutante et qui résumait parfaitement son contenu et son atmosphère (Empire of silence = Le nom du vent + Dune + Gladiator), et je m’en suis servi comme sous-titre de ma critique : il semblerait qu’elle ait séduit l’éditeur, qui l’a reprise sur le bandeau rouge ornant la couverture (merci à lui, au passage).

J’ai consacré un très, très long article (même par rapport aux standards habituels de ce blog) à ce roman, car il y a beaucoup à en dire. Vous pouvez le découvrir sur cette page, mais pour ceux qui n’auraient pas le temps ou l’envie de lire une critique aussi détaillée, voici ce qu’on peut dire, en résumé, de ce livre : L’empire du silence est le récit fait, alors qu’il croupit en prison, 1500 ans plus tard, de ses premiers pas en tant qu’adulte d’Hadrian Marlowe, à la fois adulé et honni parce que pour gagner une guerre, il a fait sauter un soleil, tuant au passage son empereur et quatre milliards de ses concitoyens, et gagnant le redoutable surnom de Dévoreur de soleil. Dans un univers très influencé par les gréco-romains (alors qu’il ne s’agit pas d’une uchronie) et Frank Herbert, où l’empire Sollan règne sur un quart de milliard de mondes et où la religion est toute-puissante, où les Hoplites ont des lances à plasma et les chevaliers des épées en matière exotique, il va faire son Conan / Kvothe, passant d’une existence privilégiée à l’état de vagabond, puis de gladiateur, de tuteur, de traducteur, avant de finir mercenaire (si, si). Le tout sur fond de guerre contre des extraterrestres remettant certains dogmes religieux en question, les Cielcin.

Le style de l’auteur est franchement bon, les personnages principaux attachants et l’univers a « de la gueule » et de l’ambition, mais ce tome 1 a certains défauts qui peuvent gêner certaines catégories de lecteurs : roman très verbeux (mais tout en restant prenant et marquant), trop inspiré par des auteurs antérieurs, mélange des genres qui peut gêner, livre sans doute trop soft-SF pour certains, trop (science-)Fantasy pour les uns, trop Science-Fiction pour les autres, trop commercial pour beaucoup et peut-être trop noir dans certains cas. Pourtant, même si ces défauts sont réels (ou au moins, je le répète, pour certains profils de lecteurs), il n’en reste pas moins qu’une fois refermé, L’empire du silence laisse une bonne impression globale, et surtout que certains de ces problèmes ont été corrigés dans le tome 2 (dont je vous propose d’ores et déjà la critique de la VO, et qui a clairement installé cette saga parmi les sorties récentes les plus marquantes en matière de Space Opera d’envergure), qui est un roman vraiment impressionnant aussi bien sur le fond que sur la forme. Bref, c’est, très sincèrement, un cycle à découvrir, qui, clairement, ne prendra toute sa dimension qu’à partir du tome 2, à mon sens.

Si vous décidez d’acquérir ce roman, que vous êtes client d’Amazon et souhaitez soutenir le Culte, passez par un des liens affiliés suivants, cela n’entraînera aucun frais supplémentaire pour vous !

 Acheter en version papierversion Kindle

***

Retour à la page d’accueil

15 réflexions sur “L’empire du silence – Christopher Ruocchio

  1. Ping : MÉMOIRES D’HADRIEN: xénocide et héliophage (L’empire du silence) | Xeno Swarm

  2. Ping : Thin Air (VF) – Richard Morgan | Le culte d'Apophis

  3. C’est ‘achement tentant ! Pourtant j’essaie de ne pas commencer de cycles qui ne sont pas déjà clos, à fortiori quand ils sont ambitieux. Et ça a l’air d’être le cas. Ma volonté risque de flancher si je le croise en rayon : je cherche toujours quelque chose qui me procurera les mêmes sensations que Dune (mais le côté madeleine doit tellement jouer…).

    J'aime

    • Il y a des éléments qui rappellent Dune, c’est sûr, mais de là à dire que ce roman procurera les mêmes sensations, je ne pense pas. Il est prenant, c’est certain (et le tome 2 est facilement deux crans au-dessus), mais dans son propre genre différent du livre d’Herbert.

      J'aime

    • Merci ! Oui, c’est vrai que c’est gratifiant. J’avais déjà eu droit, chez différents éditeurs, aux honneurs de la quatrième de couverture ou des rabats, mais le bandeau rouge, c’est (à ma connaissance, du moins) une première. Un grand merci à Bragelonne !

      J'aime

  4. La couverture a joué pour 50% dans la décision d’achat 😀

    Rien à voir mais j’aimerais bien soutenir ton blog autrement que par des achats via amazon (j’apprécie les virées dans ma librairie locale), as-tu déjà réfléchir à un autre moyen (tipeee par exemple) ?

    Aimé par 1 personne

    • C’est gentil, mais je ne prévois pas d’utiliser une autre source de monétisation pour le moment. Le gros avantage que je trouvais à Amazon est le fait que quand une personne dépense disons 25 euros dans un livre, elle reçoit 25 euros de marchandises, et c’est sur la part d’Amazon que moi je perçois une part. Chez Tipeee ou autre site du même genre, si une personne donne 25 euros à Tipeee pour soutenir le Culte, ce dernier touchera 25 euros MOINS la part de Tipeee. Le système Amazon me semblait plus pertinent dans la mesure où la personne qui veut soutenir le culte pouvait le faire tout en se faisant plaisir avec des livres et sans que cela n’entraîne de frais de commissions pour elle.

      J'aime

  5. Ping : Quitter les monts d’automne – Emilie Querbalec | Le culte d'Apophis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s