Comprendre les genres et sous-genres des littératures de l’imaginaire : partie 3 – Sous-genres majeurs de la Fantasy

33

ApophisDans ce troisième article, nous allons parler des sous-genres « majeurs » de la Fantasy. D’abord, entendons-nous bien sur le terme : par majeur, il faut comprendre ayant une grande importance dans l’histoire de la Fantasy et / ou renfermant un très grand nombre de romans et / ou comprenant des œuvres majeures. Le cinquième article, lui, parlera des sous-genres mineurs (d’une sélection d’entre eux, du moins), qui sont ceux qui ne remplissent pas ou pas encore ces critères, ce qui n’enlève rien à leur intérêt potentiel. Par exemple, la Flintlock / Gunpowder Fantasy est actuellement un sous-genre (mineur) qui ne saurait être comparé à la High Fantasy (sous-genre majeur), par exemple, mais qui, pourtant, gomme de façon innovante et agréable les défauts du Médiéval-Fantastique, est en plein essor depuis quelques années et est probablement destinée à établir de nouveaux standards et, à terme, à être un genre très prolifique.

Dans cet article, je vais vous parler des sous-genres suivants :

  • Heroic Fantasy et Sword & Sorcery.
  • High Fantasy.
  • Dark fantasy.
  • Urban Fantasy.
  • Portal / Crossworlds Fantasy.
  • Fantasy politique.
  • Fantasy militaire.

Je vous conseille vivement de lire chaque entrée dans l’ordre, tant certains genres ont été créés en réaction à un autre et en constituent de quasi-antithèses.  Lire la suite

Comprendre les genres et sous-genres des littératures de l’imaginaire : Hors-série – Voyages dans le temps, uchronies, mondes parallèles et Portal Fantasy

12

ApophisBon, cet article n’était pas vraiment prévu (en tout cas pas à ce stade de la série), mais en attendant l’article n°3 (d’ici une semaine, à priori), qui fait le point sur les principaux sous-genres de la Fantasy, je vous propose un hors-série devant expliquer les différences entre Voyages dans le temps, Uchronies, Mondes parallèles et Portal Fantasy. Parce qu’il se trouve que je me suis aperçu que certaines distinctions n’étaient pas forcément claires pour tout le monde.

Je vous rappelle que comme chaque article de cette série, celui-ci reflète ma conception personnelle de la taxonomie de la SFFF, et ne correspondra donc pas forcément à celles que vous pouvez trouver par ailleurs sur le net ou dans des ouvrages spécialisés. Lire la suite

Comprendre les genres et sous-genres des littératures de l’imaginaire : partie 2 – Les trouble-fête

55

ApophisBien, bien, bien… Vous avez lu le premier article de cette série, vous maîtrisez la méthode du chat, vous vous sentez capable de classifier sans souci n’importe quel roman, et vous êtes prêt à découvrir les sous-genres de la SF, de la Fantasy et du Fantastique. Sauf que tout n’est pas aussi simple, car de nombreux trouble-fête se sont invités à la célébration, et vont vous rendre la tâche de classification nettement moins aisée : entre les genres hybrides, les sous-genres qui ont un complexe de supériorité et qui veulent laisser tomber le sous- pour être un genre à part entière, les conceptions d’origine étrangère qui cassent le tableau très clair avec SF, F et F et puis c’est tout, les définitions qui sont loin de faire l’unanimité (ou pire, qui sont multiples), les écrivains qui prennent un plaisir sadique à brouiller les frontières et ceux qui vont les frôler, vous allez voir que les choses ne sont pas aussi limpides que mon premier article pouvait le laisser penser.

Au passage, j’ai classé les articles de cette nouvelle série sous un tag commun (le nuage d’étiquettes se trouve tout en bas de la colonne de droite du blog), afin que vous puissiez y accéder aisément.  Lire la suite

Comprendre les genres et sous-genres des littératures de l’imaginaire : partie 1 – SF, F et F

53

ApophisA priori, on pourrait penser que n’importe quel lecteur adepte de SFFF (Science-Fiction, Fantasy et Fantastique) peut facilement faire la différence entre les trois. Pourtant, il n’y a pas un jour ou quasiment où je ne tombe pas sur une phrase, au détour d’une critique ou d’un commentaire, qui me montre qu’en réalité, un nombre surprenant de gens n’a qu’une vague idée (le plus souvent stéréotypée) de la définition, des fondamentaux, des caractéristiques distinctives et des limites de chacun de ces trois grands genres. C’est, des trois, le Fantastique qui est le plus mal loti, tant les lecteurs les moins expérimentés ont du mal à le définir précisément (ce qui n’est pas entièrement de leur faute, comme nous allons le voir).

Vous le savez peut-être si vous lisez les commentaires de tous les articles publiés ici, mais une des raisons qui est à l’origine de la création du Culte d’Apophis est justement de faire de la pédagogie dans le domaine des littératures de l’imaginaire, d’aider des lecteurs moins anciens ou expérimentés que je ne le suis (même si je suis très loin d’être une référence dans ces deux domaines) à mieux appréhender ce qu’ils lisent, à leur donner les clés qui leur font défaut. Je vais donc vous proposer une série d’articles « de fond » ayant pour ambition de vous aider à mieux comprendre les critères qui permettent de classer un roman dans tel ou tel sous-genre. Lire la suite