Les jardins de la Lune – édition Leha – Steven Erikson

Une lecture incontournable ! 

mbotf_1_LehaLe 18 Mai, sortira en français (pour la troisième fois…), sous la bannière des éditions Leha cette fois, Les jardins de la lune, le premier tome du cycle phare de Steven Erikson (rebaptisé pour l’occasion Le livre des martyrs), une des œuvres majeures de la Fantasy sortie ces vingt dernières années, et très probablement de toute l’histoire du genre. Je ne saurais donc trop vous conseiller de vous y intéresser, et vous propose de (re)découvrir la critique que j’avais écrite il y a quelques années d’une des traductions antérieures (parue à l’époque chez Calmann-Lévy). Si cette recension reste valable sur le fond, je vous ferais cependant remarquer qu’elle ne peut pas se prononcer sur la qualité de la nouvelle traduction (signée Emmanuel Chastellière) qui est présentée par Leha comme très supérieure à celle des deux éditions françaises antérieures, offrant une expérience de lecture largement améliorée. Je ne vous proposerai de critique de la version Leha qu’à partir du tome 3, donc l’année prochaine (si le programme de l’éditeur est mené à bien, chaque tome paraîtra six mois après le précédent).

Ce livre vous intéresse, vous êtes client d’Amazon et souhaitez soutenir le blog ? Passez par un des liens suivants pour votre achat, cela ne vous coûte strictement rien de plus mais permet d’aider à financer l’infrastructure du blog (nom de domaine, thèmes payants et fonctionnalités, espace de stockage, etc) !

Acheter en version papier (édition Leha / 2018)

Acheter en version Kindle (édition Leha / 2018)

 

28 réflexions sur “Les jardins de la Lune – édition Leha – Steven Erikson

  1. J’avais commence en VO et j’etais vraiment pas rentre dedans, j’ai du passer a cote d’un truc, j’essayerai peut-être en VF a l’occasion…

    J'aime

  2. Bon bah je l’ai précommandé, trop d’enthousiasme de partout. J’espère que ça me plaira.
    Et pour ceux qui vont aux Imaginales, tachez de ne pas étouffer l’auteur sous vos demandes d’autographes (ça va être comme les beatles dans les années 60 je sens)

    J'aime

  3. Je me remets pour la 3ème fois à la saga et cette fois, j’espère aller au bout !

    Je ne vois pas l’intérêt de tout « franciser » (genre Bilbon Sacquet) : Tattersail et Whiskeyjack, ça avait de la gueule, alors que Loquevoile et Mésangeai….bof bof…
    Quant aux « garennes », c’est mon côté chasseur qui se hérisse.
    Et puis, c’est sans fin sur l’onomastique, on ne rendra jamais dans la traduction, l’impression donnée dans la langue d’origine… Et en sens inverse, que ferait -on ? Mme Bovary,(on sait le travail de Flaubert sur « boeuf ») Eugénie Grandet et j’en passe, adaptés dans toutes les langues…
    Dans la traduction italienne, les noms « anglais » sont gardés…

    A part ça, la traduction est très bonne, mais l’ancienne n’était pas non plus catastrophique.

    Bon Noël et Meilleurs voeux pour la nouvelle année, en attendant, comme on dit à Marseille, « bon bout d’an » !

    J'aime

Répondre à Lutin82 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s